En avez-vous assez de faire l’objet de tentatives d’intrusion ou de vol chez vous? Souhaitez-vous disposer d’un niveau de sécurité maximal pour votre habitation ? Investissez dans une alarme pour maison et vaquez sereinement à vos activités quotidiennes. Sachez toutefois comment choisir votre système de protection parmi le dédale des offres disponibles.

Le système d’alarme classique

L’alarme traditionnelle fonctionne à la base de contacteurs installés sur les portes et les fenêtres et d’un ou de plusieurs détecteurs de mouvement placés dans des endroits stratégiques de la maison. Les premiers offrant une protection périmétrique et les seconds, une protection volumétriques, ils déclenchent la sirène en cas d’alerte, prévenant dans la même occasion la centrale ou la société de surveillance. Ce système peut également enregistrer les images prises par les caméras ou avertir l’occupant des lieux par courriel ou SMS.

Le système d’alarme connectée

Fonctionnant sur les mêmes principes que le précédent, l’alarme connectée, comme son nom l’indique, est reliée à la centrale par le box internet de la maison. Ses éléments se connectant sans fil et pouvant être paramétrés depuis l’interface web du fabricant, son fonctionnement et son usage en sont facilités. Si jamais vous devez déménager, vous pouvez même l’emporter avec vous pour vous en servir dans votre nouvelle habitation. Vous pouvez en trouver dans de nombreux magasins de bricolage et dans les grandes surfaces.

La caméra de surveillance

Appareil de surveillance très tendance actuellement, la caméra de surveillance se relie aussi au box, en mode Wi-Fi. Son avantage ? À l’instar de l’alarme connectée, elle permet de visionner en direct ce qui se passe dans la maison une fois l’enregistreur d’image déclenché. Pour cela, il suffit de se servir d’une application dédiée sur son ordinateur de bureau, son Smartphone ou sa tablette. L’utilisateur peut ainsi l’orienter à distance de manière à pouvoir filmer les alentours de l’endroit où elle est installée. De ce fait, elle peut être fixée ou motorisée, selon les besoins. Pouvant intégrer un détecteur de mouvement, son enregistreur d’image se met de suite en marche dès qu’un mouvement suspect est détecté. Cela en fait un parfait appareil pour surveiller son bébé, l’entrée de sa maison, l’allée de son habitation et tant d’autres encore.

Les détails à prendre en compte

Avant de fixer votre choix sur tel ou tel modèle, assurez-vous que l’appareil dispose d’un système de zonage ou de protection partielle vous permettant de n’activer qu’une partie de ses éléments, par exemple. Cette option est utile dans les cas où vous ne souhaitez surveiller qu’une partie seulement de votre habitation lorsque à la nuit tombée.

Vérifiez aussi qu’il dispose de la fonction détection d’animaux domestiques, ne risquant pas de déclencher inutilement l’alarme à chaque fois que les vôtres passent devant le détecteur. Il en est de même pour la fonction éclairage infrarouge, permettant de voir un individu se déplaçant dans le noir.

Faites de même pour ce qui est de la possibilité de l’utiliser même en cas de coupure de courant. Normalement, il doit pouvoir vous servir même avec une source d’énergie secondaire, comme des piles par exemple. Bien que votre box ou votre connexion ADSL soit hors service, la centrale doit aussi disposer d’un module de transmission GSM ou GPRS. Cela vous permettra de transmettre par le réseau mobile ou par la ligne téléphonique habituelle, en mode RTC, les alertes en cas de besoin. Il faut toutefois que vous ayez conservé votre abonnement chez l’opérateur historique pour en profiter. Par ailleurs, assurez-vous également que la caméra puisse détecter le fait que son objectif ait été détourné ou obstrué, intentionnellement ou non.

Vis-à-vis de votre assureur, vérifiez enfin que l’appareil réponde à la norme NF A2P, le standard requis lorsque la valeur de vos biens nécessite l’installation de systèmes de surveillance.

1 Commentaire

Laissez un commentaire